Là! c'est de la Musique Coup de Cœur # 2 SOAPKILLS



Soapkills est un groupe de trip-hop libanais né à Beyrouth en 1997 de la rencontre entre Zeid Hamdan et Yasmine Hamdan, qui malgré leur homonymie ne partagent aucun lien de parenté.. Le groupe, un des premiers du Moyen-Orient à avoir flirté avec la musique électronique, puise ses inspirations aussi bien dans le trip-hop anglais (Portishead, Massive Attack, Tricky..) que dans la musique arabe classique (Oum Kalthoum, Asmahan, Mohammed Abdel Wahab..). Après leurs débuts sur la scène musicale locale, où Zeid distille des arrangements trip-hop tandis que Yasmine assure, en anglais puis en arabe, les envolées du chant, Soapkills est rapidement repéré par la chaîne libanaise MTV.

L'approche novatrice de Soapkills en fait une influence durable de la musique underground à travers le monde arabe.. mais déroute les radios libanaises! Après 8 ans d'existence et 3 albums passionnants : "Bater" (1999), "Cheftak" (2001), "Enta Fen" (2005), le groupe splite en 2005.


Yasmine Hamdan collabore alors au projet de Mirwais (ex Taxi Girl) Y.A.S. - Arabology, elle publie ensuite son premier album solo en collaboration avec Marc Collin (Nouvelle Vague) qui sortira en 2013 en version internationale sur le label belge Crammed Discs sous le titre “Ya Nass”, on la voit la même année interpréter “Hal”, un titre inédit, dans le film de Jim Jarmush “Only Lovers Left Alive” sélectionné à Cannes et dont je ne saurais trop vous recommander l'excellente B.O..


Zeid Hamdan quand à lui continuera sa carrière au Liban où il est désormais une des figures centrales de la scène underground beyrouthine. En 2004 il est l'un des membres fondateurs du groupe The New Government, mix de rock indie et de post punk teintés de réminiscence 70s. Le groupe réalise son premier album en 2006 sur le label libanais Mooz Records, malheureusement la guerre interrompt le projet, dans l'urgence le groupe réalise un EP en quatre heures au studio Tunefork à Beyrouth en 2007, puis en 2008, réduit à un trio, le groupe tourne entre Paris et Beyrouth durant deux ans (La flêche d'or, Glazart, Le Baron..).

Parallèlement Zeid Hamdan se consacre à de multiples projets, Zeid and The Wings pour lequel il recrute par annonce deux choristes Yasmeen Ayyashi et Sara Barrage, combo ensuite étoffé par les talents d'invités tel Bashir Saade joueur de ney et Rita Okais claviériste, plus tard Marc Codsi, le guitariste du duo Lumi les rejoint, ajoutant aux incomparables titres de Zeid sa touche personnelle unique. Enfin Gihan El-Hage une troisième voix, rejoindra la formation au printemps 2010.

Leur premier single “Général Suleiman”, un reggae un peu moqueur, clamant innocemment le désir de sortir de la guerre et suggérant au généralissime de rentrer chez lui, vaudra à Zeid une convocation au ministère de l'intérieur alerté par la sécurité nationale libanaise.. au bout de 4 jours d'interrogatoires serrés, un procureur lui signifie qu'il encourt deux ans de prison pour avoir insulté le chef d'état dans une chanson.. no comment. Toujours en 2010, Zeid rencontre la songwritrice et chanteuse égyptienne Maii Waleed, le duo Maii & Zeid est né et sort un premier EP “Kalam El Leil" en 2014, suivi d'une collaboration à la bande originale d'une comédie romantique saoudienne " Barakah Meets barakah ", avant un nouveau EP en 2017 intitulé "Ehdefni”.

Les prestations scéniques du duo, en Égypte, au Liban ou en Jordanie, soulignent les univers musicaux et les générations distincts dont sont issus Maii, sa voix, sa guitare.. et Zeid, son électro, ses synthés.. pour un éclectisme habité où le charme opère. Zeid Hamdan est aussi producteur de multiples projets que vous pourrez retrouver au complet sur son site www.lebaneseunderground.com .. et sur lequel vous pourrez aussi découvrir son dernier projet : Bedouin Burger avec la chanteuse Lynn Adib, projet dont j'aurais, sans aucun doute aucun, matière à longuement vous parler avant l'édition 2022.. Là ! c'est de la Musique!

BD ;)