"Là! c'est de la Musique" édition 2021 PERRINE FIFADJI

Plateaux "Prix des Musiques d'Ici" - Les femmes à l'honneur.

Le mercredi 14 juillet nous entamerons un cycle où les femmes seront à l'honneur, par une soirée de deux concerts à partir de 21h30, Perrine Fifadji suivie de Parranda La Cruz, cycle qui se poursuivra le jeudi 15 juillet à 17h30 avec Dafné Kritharas, tous trois lauréats du Prix des Musiques d'Ici.


Première femme à l'honneur de ce cycle, Perrine Fifadji. Cette artiste béninoise née au Congo, grandit entre trois langues, le français, le fon parlé à la maison et le lingala, langue congolaise qu’elle utilise dans sa musique. Arrivée en France à l’âge de dix ans, elle rejoint le collectif bordelais Aspo, un groupe entre rock steady et ska jazz, avant de renouer avec ses racines et de chanter en différentes langues africaines, fon, lingala, wolof, malgache, une volonté militante de faire découvrir la diversité musicale de l’Afrique. En 2011, elle signe un premier album Awada Kpè Kpè, adaptation sonore du spectacle chorégraphié La Chrysalide, puis en 2012, crée Biface, un duo épuré guitare/voix aux accents afro-blues. Enfin, en novembre 2019, elle sort l’album MotemaGoutte d’eau » en lingala) accompagnée du violoncelliste Valentin Mussou, du guitariste malgache Rija Randrianivosoa (qui accompagne Le Trio Joubran) et du percussionniste macédonien Ersoj Kazimov (musicien du Taraf de Haïdouks).

Le spectacle de Perrine Fifadji "Motema - Une goutte d’eau", est un doux ruissèlement qui nous porte aux confins de territoires exquis, une conversation où se mêlent la langue vibrante du violoncelle, la chaleur enveloppante de la voix, les caresses de la guitare et les percussions frénétiques des cymbales. Ça bruisse, ça nous effleure, et ça nous enchante. Une goutte d’eau vogue au gré des courants et des vents qui portent le souffle de l’Afrique et celui de l’Occident. Ces souffles parlent de racines et d’aujourd’hui, ils montrent le chemin de demain. Une voix et une musique qui emportent dans une transe douce.