Sans bruit.. sur la pointe des pieds.. dans le hall acoustique du Collège Joseph Vernet, "Là ! c'est de la Musique" ouvrira dès le jeudi 15 juillet à 14h un nouveau cycle des désormais incontournables siestes, qui se prolongera jusqu'au 18 juillet cette année avec "47e PARALLÈLE", un concert sensoriel électro acoustique donné par Roxane Martin (harpe et machines) et Joël Fabre (techniques et machines).

Pour "47e PARALLÈLE" Roxane Martin a imaginé un cercle joignant six points sur le 47e parallèle Nord. Elle se déplace sur cette ligne brouillant les pistes du temps et de l’espace, composant avec ses cordes, des timbres de voix, des instants de vie, des silences et des résonances avec en filigrane les traditions populaires d’un monde imaginaire. Vous êtes bien installés, dans une posture propice à la rêverie.. silence, le voyage commence..


Roxane Martin joue de la harpe depuis l'enfance. Elle découvre à 7 ans la technique classique et la harpe à pédales auprès de Gwénaëlle Roussely, Monique Roze, Elena Polanska, la musique de chambre avec Florence Lafitte. Sa rencontre avec des musiciens de jazz et de musiques traditionnelles lui ouvre les portes de l'improvisation et de la musique orale. Elle imagine le groupe Anwynn en 2000 : une nourriture traditionnelle pour une écriture de l'instant. Elle rejoint en 2006 la compagnie balagan, créée par François Heim, et s'intéresse à l'esthétique des "nouvelles musiques traditionnelles". Elle a enregistré cinq albums autour de ses créations et accompagne régulièrement des poètes, comédiens, plasticiens pour des créations ponctuelles. Elle interprète, compose et improvise pour traduire un univers hors du commun avec fraîcheur et virtuosité. En 2016, elle prend la direction artistique de Zazplinn Productions : crée, coordonne des événements artistiques, anime l'émission radiophonique ZAZ PLINN autour des Nouvelles Musiques Traditionnelles.




Le programme des Spectacles Musicaux Jeune Public se poursuivra avec Tascabilissimo un concert à danser donné le samedi 17 et le dimanche 18 juillet, à 10h et 11h30, par Victoria Delarozière et Martha Dell’Anno dans la cour du festival Là! c'est de la Musique.


En italien, tascabili signifie petite poche.

Sorties tout droit d’une toute petite poche, deux musiciennes enjouées et à l’énergie débordante invitent le jeune public à un voyage rythmé revisitant les musiques et danses populaires d’Italie, d’Occitanie, de Louisiane et d’Amérique du Sud, y glissant de-ci de-là quelques compositions originales.

Victoria Delarozière (voix, accordéon) a été bercée au rythme de la compagnie Royal de Luxe et est rompue aux arts de la rue et à l’exercice du spectacle vivant. La chanteuse et violoniste Martha Dell’Anno a baigné dans la musique traditionnelle du Sud de l’Italie dès l’enfance. Leur rencontre est une évidence.

Avec Tascabilissimo, elles créent un concert-bal pour les jeunes oreilles et embarquent les enfants dans leur petit tour du monde à deux voix et trois instruments.

Les sons du violon, de l’alto et de l’accordéon diatonique dialoguent, du Sud de l’Italie à l’Irlande, du Chili à la Louisiane. Le jeune public est invité à répondre à une phrase chantée ou à exécuter un pas avec son voisin. Des moments d’écoute pure permettent de reprendre son souffle.

Chaussez-vous et ouvrez grand les oreilles ! Embarquement immédiat... per una tascabellessima festa !!



Cette année le programme des Spectacles Musicaux Jeune Public débutera, avec "PéPé" un spectacle de Perrine Fifadji, qui aura lieu le jeudi 15 juillet et le vendredi 16 juillet, à 10h et à 11h30, dans le hall acoustique du festival Là! c'est de la Musique.


Petite fille sur le sol d’Afrique, Pépé rêve. Son papa est parti... Loin, très loin. 

Mais il n’empêche qu’elle a de l’énergie à revendre Pépé. 

Car elle court Pépé, elle saute Pépé, elle danse Pépé. 

Elle joue Pépé, elle se bagarre Pépé, avec Kofi bien sûr! 

Elle chante, elle rit Pépé. Un vrai petit feu follet... 


Avec une enfance passée entre le Congo, le Bénin et la France, Perrine Fifadji nous invite à un voyage entre les cultures. Elle nous embarque dans toutes ses émotions guidées par les visages qui l’ont façonnée.  Petite, on la surnommait « Pépé la flamme », petite fille pleine de joie, d’élan, de spontanéité et de liberté.

Petite fille colérique mais aussi gourmande, coquine, triste parfois des départs, des séparations, des absences... « Pépé » c’est toute cette enfance retrouvée et racontée au fil du corps et de la voix de la chanteuse.





NOUS SUIVRE

© 2023 par Festival de Musique. Créé avec Wix.com

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube